Effet de l'insaisissabilité de plein droit de la résidence principale du débiteur au regard de la loi Croissance

Ref : Defrénois flash 4 mai 2022, n° DFF204c8, p. 12
Le liquidateur ne peut agir en licitation-partage de l'immeuble indivis constituant la résidence principale de l'indivisaire en liquidation judiciaire que si tous les créanciers de la procédure ont des créances nées avant la publication de la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 , dite loi Croissance . Telle est la solution retenue par la Cour de cassation par un arrêt publié du 13 avril 2022. En l'espèce, par un jugement du 10 août 2016, M. X, exerçant la profession de peintre, fut mis en liquidation judiciaire. M me Y, propriétaire indivise avec M. X d'un bien immobilier constituant leur résidence principale, s'opposa à la vente de l'immeuble. Le liquidateur l'assigna devant le tribunal aux fins de partage judiciaire de l'indivision et de vente aux enchères publiques de l'imme...
Cet article est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous sur la base juridique Labase-lextenso.fr ou le Kiosque-Lextenso.fr

Le Pack Notaire

sur labase-lextenso.fr
le pack notaire sur labase-lextenso.fr

Toutes les réponses à vos besoins
d'information juridique dans
l'exercice de votre métier

  • Les revues Defrénois et Flash
  • Les Petites Affiches
  • Une bibliothèque de 30 ouvrages
  • Le guide Defrénois de la rédaction des actes 
  • + de 2 800 000 décisions de jurisprudence

► Découvrez sa version Premium enrichie en
droit de la famille et construction-urbanisme

À partir de
2439 €
ht
/ an

Les revues

Defrénois
Les revues Defrénois

Pour suivre et appliquer en toute sérénité les dernières évolutions législatives et jurisprudentielles

 

►FORMULE INTÉGRALE
(numérique + papier)

►FORMULE NUMÉRIQUE
feuilletable sur le Kiosque Lextenso

À partir de
123 €
ht
/ an

Suivez en temps réel l'actualité defrénois

Recevez en temps réel, sur votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur, une notification de nos dernières actualités publiées sur le site